qsddf

Jardin pédagogique

Initié depuis 2013, le jardin pédagogique de la MJC Metz-Sud n’a cessé de se développer pour devenir aujourd’hui un projet incontournable de l’association qui rayonne sur tout le quartier Sainte-Thérèse / Nouvelle Ville de Metz.
En 2015, l’équipe de la MJC Metz-Sud et les bénévoles qui se sont intégrés au projet ont décidé de le développer, par la taille de la surface cultivée (nous sommes passés de 8 à 15 m²), mais aussi et surtout en travaillant à de nombreux axes transverses innovants et générateurs d’une réelle plus-value.
Nous disposons d’un espace situé à l’arrière de la MJC uniquement dédié au jardin pédagogique et de nombreux « micro-espaces » dédiés à notre projet « incroyables comestibles ». Par ailleurs des ateliers arts plastiques se déroulent régulièrement concernant la mise en valeur de nos différents espaces dédiés (fléchage, mise en avant des carrés de terre, informations concernant les différents projets…). Nous avons également souhaité développer le plus possible l’aspect partenarial du jardin : échanges et rencontres avec nos adhérents et usagers, partenariats avec des accueils collectifs de mineurs du territoire, partenariats institutionnels et associatifs. Nous avons aussi lancé de nombreux appels aux dons (notamment les semis) et aux bonnes volontés pour nous accompagner dans la mise en œuvre de ce projet ambitieux. Plus que le jardin, notre objectif prioritaire est de créer du lien et de la rencontre entre les différentes activités que nous proposons pour tous les publics tout au long de l’année.
Le projet jardin pédagogique s’organise autour de la culture biologique, structurée en carrés remplis de « lasagne » (technique de culture avec préparation en amont de manière à « enrichir » naturellement la terre.). Après avoir préparé la terre tout au long de l’hiver, les usagers sèment, plantent, repiquent, soignent puis récoltent les légumes cultivés. Ils découvrent les appartenances à des familles de végétaux produisent des associations entre elles, expérimentent, constatent et comparent.
Ils cultivent diverses variétés d’une même espèce, y compris quelques anciennes qu’ils découvrent à cette occasion. Cette démarche est rendue possible par le biais d’apprentissages ludiques (jeux fabriqués en fonction des objectifs, adaptés aux publics concernés) leur permettant de produire leurs propres planifications. Le cœur de la démarche biologique nécessite le recours à des modes de soins et de traitement respectueux de l’environnement et de l’humain en apprenant à produire des substances naturelles utiles telles que le savon noir dilué ou encore le purin d’ortie.
Le jardin comme « prétexte » au développement des axes transverses. Nous avons cherché à intégrer chaque micro-projet émanant du jardin dans les différentes activités que nous proposons aux publics tout au long de l’année.
– Le composteur : Nos adhérents sont largement investis autour de la question du compost. Au travers des gouters, des repas pris sur place et de tous les gestes de la vie quotidienne, les enfants sont responsabilisés et gèrent de manière autonome le composteur installé dans notre jardin. Cette démarche est devenue un élément incontournable de notre politique de réduction des déchets.
– Récupérateur d’eau : Toujours dans un souci de développement des démarches éco-citoyennes nous sensibilisons nos publics, plus particulièrement les mineurs à la notion d’économie d’eau sous toutes ses formes. Créer et installer des récupérateurs d’eau nous permet d’aborder le projet sous un angle scientifique (le cycle de l’eau) et artistique (décoration et mise en valeur du récupérateur).
– Les incroyables comestibles : Même si les participants au projet ne sont pas des cultivateurs chevronnés, et avec notre démarche 100% biologique et naturelle, nous obtenons cependant des récoltes conséquentes. De plus notre démarche visant à permettre au plus grand nombre de découvrir les productions locales, nous avons décidé de participer au dispositif « incroyable comestible » qui vise à mettre à la disposition de tous nos récoltes. Mettre en œuvre ce type d’action revêt plusieurs avantages à nos yeux : travailler ensemble en mutualisant les actions avec des coopérations multiples et variées, dynamiser la créativité de notre territoire…
Notre jardin pédagogique ne cesse donc de se développer d’année en année et a pris une réelle ampleur sur le quartier. Pour la saison 2015/2016 nous consolidons notre action et nous orientons encore plus vers une démarche biologique et naturelle (prendre le risque de réduire les récoltes, mais cultiver et produire en respectant scrupuleusement notre environnement).